Amazonia


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Paracheirodon Axelrodi ou Cardinalis

Aller en bas 
AuteurMessage
coeur d'ocean
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 275
Age : 39
Localisation : france
Date d'inscription : 24/03/2006

MessageSujet: Paracheirodon Axelrodi ou Cardinalis   Dim 2 Avr - 20:24

Voici un article rédigé par DAIMA, que j'ai ensuite mis en ligne...

Paracheirodon axelrodi

Des lignes bleues et rouges dans l’aquarium...



Même dans les bacs du commerce, dans lesquels les poissons sont souvent un peu stressés et donc ne présentent pas leur plus belles couleurs, un banc de cardinalis passe rarement inaperçu... C’est un véritable défilé de bleu électrique et de rouge qui a lieu dans l’aquarium. Et lorsque, une fois acclimatés, ils brillent encore plus, on comprend l’engouement des aquariophiles pour cette espèce.

Synonymes
Ce poisson est remarqué pour la première fois en 1950 en Colombie. Importé aux Etats-Unis en 1956, il est décrit par Myers qui lui donne le nom de Hyphessobrycon cardinalis. Dans le courant de la même année Schultz le décrit sous Cheirodon axelrodi. Les ouvrages aquariophiles utilisaient aussi bien les deux taxons, classer ce poisson dans le genre Hyphessobrycon permet de le rapprocher de son parent, l’ex-Hyphessobrycon innesi .
En 1983 des révisions sont opérées sur la classification de ces poissons. Notre bijou s’appelle désormais Paracheirodon axelrodi.
Ses couleurs chatoyantes font qu’on lui a donné plusieurs noms courants : néon rouge, cardinalis, tétra cardinal...

Le milieu d’origine
On trouve Paracheirodon axelrodi dans le nord de l’Amérique du Sud, en Colombie, au Vénézuela et au nord du Brésil. Il peuple les eaux noires du Rio Negro, ces eaux qui sont extrêmement acides car beaucoup de végétaux y pourrissent, dégageant des substances qui font chuter le pH jusque 4, le KH étant naturellement fort bas. Contrairement à l’idée répandue, on trouve rarement des cardinalis de 5 cm en Amérique du Sud, bien rares sont les poissons qui excèdent 2.5 cm.On trouve les cardinalis près des berges, où les cachettes sont plus nombreuses, en banc d’une dizaine à plusieurs dizaines de milliers d’individus.
Les berges sont colonisées par des arbres, et plantes palustres. En aquarium on peut reproduire cet effet avec des racines disposées verticalement en arrière plan. Les plantes sont très rares, tout au plus de l’ Eicchornia crassiceps en surface ; dans un bac les racines de cette plante peuvent produire un très joli effet et permet de faire des jeux d’ombre... nos cardinalis paraissent alors scintiller, si on est assez habile ! L’eau est très colorée à cause des tanins, dans un aquarium l’ajout de tourbe dans le filtre, et de racines qui colorent fort l’eau (chêne, bois de tourbière...) permet de reproduire cette couleur qui rassure nos poissons.
Dans la nature le fond est souvent tapissé de feuilles(proximité des arbres oblige), c’est facile de reproduire cela avec des feuilles de chêne ramassées et bien bouillies. L’effet est saisissant! De plus ces feuilles ont un effet antiseptique bien appréciable.
En Colombie, dans le rio Vichada (affluent du fleuve Orinoco) et ddans le Manacacias, on peut le rencontrer en compagnie de Mikrogeophagus ramirezi, Hemigrammus rhodostomus, Nannostomus unifasciatus, Dicrossus filamentosus, Apistogramma hongsloi... il côtoie également les piranhas, mieux vaut éviter cette association dans nos bacs, même si les néons sont très petits. Au Brésil on le rencontre dans l’Igarape, il fréquente encore des Hemigrammus rhodostomus, des Nannostomus, de rares Corydoras, quelques poissons hachettes. Enfin au Vénézuela il est présent dans le fleuve Casiquiare, il croise des Pterophyllum altum, des Nannostomus, Carnegiella, tétras pingouin Thayeria boekhlei, et des Hyphessobrycon callistus. Dans l’Orinoco on le trouve en compagnie de Corydoras aeneus, des Carnegiella, et quelques tetras comme le sweglesi.

Classification
Le cardinalis appartient à la famille des Characidae, qui compte parmi les plus chères aux aquariophiles. Ces poissons sont réputés pour leur mode de vie grégaire, Paracheirodon axelrodi n’échappe pas à la règle ! Beaucoup de ces poissons sont très appréciés dans les bacs hollandais car ils ne déteriorent jamais la plantation.

Description
On ne peut pas le rater! Ce splendide poisson possède une bande brune sur le dos, puis une bande bleue electrique. Le ventre est rouge vif (d’où le « cardinalis »). On note aussi la nageoire adipeuse, présente chez la majeure partie des Characidae. Il se déplace en banc, mais les poissons dans un environnement calme tendent à se disperser dans l’aquarium et ne se réunir qu’en cas de danger. En présence d’autres espèces les cardinalis restent plus souvent en banc, par contre ils se mélangent avec les autres petits Characidae (tetra fantôme, nez rouge...).
Par contre il est facile de le confondre avec les autres poissons du genre Paracheirodon.
Pour le différencier de Paracheirodon innesi, c’est franchement facile: le critère le plus sûr: la coloration rouge du ventre se poursuit jusque à l’avant du corps chez le cardinalis, alors que cette bande s’arrête aux flancs chez l’innesi. De plus le «néon» reste plus petit.


Chez Paracheirodon innesi la tache rouge ne s'étend pas jusque sous la bouche...

Photo: http://mikes-machine.mine.nu/

Paracheirodon simulans est plus rarement importé. Il est plus petit, le ventre n’est pas non plus coloré totalement, et la ligne bleue va jusqu’au bout de son pédoncule caudal.


Chez Paracheirodon simulans la ligne bleue se prolonge jusqu'à la naissance de la nageoire caudale

Photo: http://careux.free.fr/

Revenons à notre cardinalis...
Le mâle est plus mince que la femelle, son ventre est plat alors qu’il est arrondi chez sa compagne (chez des individus mâtures). Dans de bonnes conditions de maintenance le cardinalis atteint 8 ans, voire 10 en aquarium! En vieillissant ses couleurs ne perdent pas leur éclat contrairement à ce qu’on peut observer chez d’autres poissons.

Taille
En aquarium il atteint en général 4 cm. Même si pas mal d’ouvrages mentionnent une taille supérieure, jusque 5.5 cm parfois, il doit s’agir de cas exceptionnels.

Eau
Le cardinalis nécessite une eau vraiment douce pour se sentir bien. Ces caractéristiques peuvent varier selon les auteurs, toutefois tous préconisent une eau peu minéralisée et acide.
Température : de 24 à 28°C, optimum à 26°C
GH : de 2 à 8, optimum 5
KH : inférieur à 4
Les nitrites sont non décelables et les nitrates n’excèdent jamais 25 mg/L.
Il sait survivre avec un GH de 20 et un pH de 7.5, mais ce n’est pas dans ces conditions qu’il se sent bien. Dans une telle eau il se montre moins actif, et plus sensible aux infections.
Le cardinalis n’aime pas les endroits fort brassés, cependant il faut que le bac soit bien filtré pour maintenir les nitrates au plus bas. Un filtre débitant 1 à 2 fois le volume du bac convient. Si d’aventure on s’aperçoit qu’ils sont gênés par le rejet de la pompe, mieux vaut diriger celui-ci en surface, les cardinalis habitant plutôt le fond et le milieu du bac, ne viennent en surface que pour se nourrir.
On maintient la qualité de l’eau par des changements d’eau d’au moins 10% par semaine ou 1/3 toutes les deux semaines. Il ne faut pas espérer avoir des cardinalis en forme sans ces renouvellements...

Alimentation
Il est facile à satisfaire. Dans la nature il se nourrit majoritairement d’insectes (on remarquera que sa bouche est orientée vers la surface, ce qui est évidement du à son mode alimentaire). En aquarium les proies carnées sont importantes pour le cardinalis. En complément des paillettes et granules, on lui offrira du vivant (artémias, vers de vase, daphnies, drosophiles...) ou à défaut du congelé. La nourriture vivante a l’avantage de stimuler notre hôte, et lui fait faire un peu d’exercice.

Comportement et cohabitation
La « grande exigence » de ce poisson est la maintenance en banc. Un minimum de 5 poissons pour les plus petits aquariums, plus étant toujours préférable. Le cardinalis est un ange... jamais il ne perturbe les autres occupants du bac, ni ne les chasse... Bien sûr il ne laissera pas échapper un bébé guppy qui passe devant lui, c’est un carnassier quand même...
On peut faire cohabiter notre poisson avec d’autres Characidae comme mentionné plusieurs fois déjà... Les Cichlidae nains sont aussi des compagnons intéressants. La cohabitation avec des scalaires et des discus peut poser problème par contre, les cardinalis se faisant décimer par ces prédateurs... Pour éviter cette fin, on prevoit beaucoup de cachettes ; de plus il est très favorable d’introduire des jeunes discus et scalaires dans le bac, ils se feront à la présence des cardinalis. Il est aussi important que les cardinalis soient installés avant les Cichlidae. Si on essaie de mettre des cardinalis dans un bac qui héberge déjà des gros discus, ca va être un festin...
Tous ces poissons sont amazoniens, ceci dit il est tout à fait envisageable de faire cohabier le cardinalis avec des poissons d’autres origines, l’important est qu’ils aient les mêmes besoins en eau, et que l’un ne devienne pas la proie de l’autre... Par exemple avec des Kuhli et des gouramis nains il n’y a aucun souci de cohabitation...
Mais bon on est sur le forum amazonien, et je veux pas me faire frapper par cœur d’océan, lol...

Reproduction
Ne fuyons pas devant la difficulté... ^^
Elle est réussie en aquarium, assez rarement c’est vrai, mais c’est un beau défi à relever. Si vous devez un jour peupler un 1000L avec un banc de 200 cardinalis ca peut être intéressant, non? Bien sûr une ponte ne suffira pas à former un tel banc, beaucoup de petits meurent avant l’âge adulte... Voici une méthode qui a souvent été couronnée de succès.
Il s’agit d’introduire un groupe de 5/6 cardinalis adultes dans un bac de 30 L environ. Ce bac est densément planté de mousse de Java, Ceratophyllum demersum, etc... L’eau doit avoir un Kh de 0 ou 1, un pH de 5.5, et une température de 23 ou 24 °C. Le KH très bas est assez dangereux, le pH pourrait chuter et tuer les cardinalis par acidose. Il faudra tester cette eau régulièrement et opérer des changements de 10 à 20% chaque jour, avec une eau aux mêmes paramètres. On continue ces changements après le frai car les alevins sont sensibles à la pollution. On stimule le frai avec des artemia vivants.
Après la ponte il faut obscurcir le bac, les œufs et les alevins redoutent la lumière ! On placera à cet effet des feuilles de carton noir devant les faces du bac, on les retirera à partir de la nage libre (5ème jour), en en enlevant une par jour...
Les alevins se nourriront d’abord d’infusoires, on donnera assez vite des micro vers puis des artemia nouveaux nés.
Ces quelques lignes ne sont là que pour donner une idée de la tâche, si la repro du cardinalis vous intéresse vraiment, ne ratez pas cette page... très bien expliquée.

http://jeanmarc.club.fr/Aquario4.html

En aquarium
Notre poisson étant assez petit et pas turbulent, on peut le maintenir à partir d’un volume de 60 L. On filtre cet aquarium sur mousse, ouate, céramiques et tourbe, un débit de 80 à 100 L/h est largement suffisant. Un sol sombre met les cardinalis en valeur, de même un poster noir fixé sur la vitre arrière va faire ressortir les poissons et les éventuelles plantes. Cependant si on décide de mettre des Corydoras il faudra à tout prix éviter les quartz coupants qui blesseraient leurs barbillons.
Un sol nutritif n’est indispensable que si on désire vraiment faire un bac planté. Les rares plantes que l’on trouve le plus souvent dans son biotope sont des Echinodorus, quelques Vallisneria, des Sagitaria et du Ceratophyllum demersum. On fera attention à la taille adulte des Echinodorus, en effet dans 60L il n’est pas envisageable à long terme de garder des Echinodorus bleheri ou cordifolius... Bien sûr rien ne nous empêche de maintenir le cardinalis avec des plantes d’une autre origine. Il est d’ailleurs très fréquent de voir des cardinalis en bac hollandais. Un tube blanc (Amazon day, lol) et un rose mettent les couleurs des cardinalis bien en valeur et profitent à la végétation.
Des racines viendront agrémenter le décor, pour rappeler les racines des arbres sur les berges. Si on réussit à bien les disposer l’effet naturel peut être saisissant! Les roches sont assez rares dans son biotope, mais là encore rien ne nous interdit quelques exotismes, du moment qu’on n’introduit pas de roche calcaire. Les classiques feuilles de chêne au fond du bac ont toujours un très bel effet si on préfèe ne pas trop planter. Des plantes de surface dont les racines descendent profondément dans l’aquarium, et hop ca y est, nous sommes en Amazonie!
Un bac de 60 L peut accueillir 12 cardinalis, ou alors 6/7 cardinalis et quelques corydoras parmi les plus petites espèces.
Dans 150 L on peut mettre un banc de cardinalis avec un couple ou trio de cichlidae nains, des Otocinclus, des poissons hachettes....
Après, on arrive aux grands volumes de 300 L et plus, ici on peut adjoindre des discus, scalaires, un autre banc de tetras (Hyphessobrycon pulchripinnis est toujours agréablement associé aux cardinalis, même si les origine sont différentes.), des Ancistrus, 2/3 couples de cichlidae nains, etc...


Citation :
En résumé
Paracheirodon axelrodi


? Taille : 4 cm
? Origine : Brésil, Colombie, Venezuela
? Eau douce et acide, autour de 26°C
? Nourriture : granules, proies carnées importantes (congelé ou vivant)
? Comportement très sociable, il doit vivre en banc. Il est actif dans de bonnes conditions de maintenance.
? Reproduction plutôt difficile
? A associer à d’autres poissons amazoniens calmes qui ne risquent pas de le manger.
? Prix dans le commerce : de jeunes cardinalis coûtent environ 1.50 € l’unité.
? Bac planté ou non, l’important est qu’il dispose de cachettes.

Quelques photos (pas terribles hélas) de mes cardinalis





Mettez vous aussi vos photos de cardinalis ^^ et apportez des précisions, ca sera sympa.

_________________
Les seules choses insondables, sont la betise humaine et la mechanceté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amazonia.naturalforum.net
stelou

avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Paracheirodon Axelrodi ou Cardinalis   Mer 5 Avr - 18:58

daima
t on article est super .bravo.si quelqu un ne comprent pas se serait de pur mauvaise fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
astro

avatar

Masculin
Nombre de messages : 228
Age : 58
Localisation : bretagne
Date d'inscription : 14/06/2006

MessageSujet: Re: Paracheirodon Axelrodi ou Cardinalis   Jeu 15 Juin - 23:13

Salut Daima Very Happy

Superbe article !
Vraiment très bien fait !
@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paracheirodon Axelrodi ou Cardinalis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paracheirodon Axelrodi ou Cardinalis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lobelia cardinalis
» Sinningia cardinalis
» Champignons rouges
» Evolution de mon Rechsteineria leucotricha [maintenant Sinningia leuchotricha]
» demande de renseignements sur un sinningia cardinalis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Amazonia :: Divers :: Articles des membres-
Sauter vers: